Autour des Puys

Ballades au Puy-de-Dôme, au Puy de Pariou, aux Puys de la Vache et Lassolas, ... Des chemins, des vues , des souvenirs volcaniques à la portée de tous.

Le Temple de Mercure n'a pas la taille du Parthénon c'est évident. Mais un temple tel que l'on montre son aspect reconstitué représente quelques tonnes de produits de construction. Pourquoi ne reste-t-il que quelques éléments de ce temple édifié au I et IIème siècle ?

On pense désormais, depuis 2008, que les blocs de domite utilisés proviennent de la carrière du cratère Kilian (1)(2) et non du Puy de Clersiou (3)

Le Temple n'aurait-il jamais été terminé ? 

Après destruction du temple (comment, pourquoi, par quoi ou par qui ?), les blocs, montés à 1400 m, ont-ils été redescendus pour être réutilisés.

On trouve en effet des constructions avec de tels blocs au col de Ceyssat, à la Font-de-l'Arbre (encadrements, pierres d'angles), le long de la voie romaine à Chamalières, et même à Trémonteix, ... Mais la carrière du Kilian était toujours accessible, et utilisée au moyen âge !

Je penche vers la première hypothèse d'autant qu'un spécialiste du monde romain, rencontrée lors d'un voyage en Jordanie, m'avait dit qu'il n'y avait ... jamais eu de Temple de Mercure au sommet du Puy-de-Dôme ! Un scoop ? Mais pas question de fusiller le joli mythe.

Ne pas oublier que le temps au sommet du Puy-de-Dôme est froid, venté, enneigé presque la moitié de l'année et que l'accès par le chemin des muletiers n'est pas 

des plus faciles.

Il est possible que le temple se soit réduit à un espace cultuel réduit.


****************

L'explosion du Kilian date selon les sources de 8000 à 9500 ans.


(1) Didier Miallier en 2008 découvre une carrière de l'époque mérovingienne.

Pierre Boivin, Bernard Dousteyssier pense qu'il y avait auparavant une vaste carrière gallo-romaine.

(2) Tous les trachytes gallo-romains échantillonnés (dont 10 échantillons distincts au temple de Mercure et 10 au col de Ceyssat) se rattachent sans ambiguïté au Kilian

(3) en fait Sarcoui, Clersiou et Aumone (petit Suchet). Ce qui n'exclut pas que des éléments en proviennent.

En savoir plus


Le Puy-de-Dôme vu du sommet du Pariou

Sous sa forme "touristique", le Puy-de-Dôme est maintenu dans son association avec Clermont-Fd. Ici nous regardons son aspect volcanique. La coupe suivante montre que notre plus haut volcan n'a pas eu d'éruption (dôme), au contraire du cratère Kilian qui a littéralement explosé (protusion) il y a 8000 ans environ!