C’est par la montée en car à l'église San Mininiato al Monte que nous avons commencé cettte dernière journée. Fermée mais point de vue idéal sur Florence. Ensuite visite du palais Médicis-Riccardi Celui-ci abrite une chapelle peinte par Benozzo Gozzoli dont le cortège des Rois mages permit à l’artiste de dresser un portrait étonnamment vivant de la famille Médicis. Nous nous rendrons ensuite à San Lorenzo pour découvrir la bibliothèque Laurentienne, son vestibule et son escalier, géniale anticipation de l'art baroque, conçus par Michel-Ange.

Fin du programme CLIO. Repas au restaurant de la Poste avec deux autres couples ne rentrant pas par l'avion puis en fin d'après-midi visite du Palazzio Vecchio.

San Miniato al Monte

Florence vue de San Miniato al Monte

Eglise San Miniato al Monte et le cimetière

Palazzio Medicis-Riccardi

" Le Cortège des mages " (1459) par Benozzo Gozzoli (1420-1497)

A l’origine le blason était constitué de onze boules de gueules sur un champ d’or. Cosimo l’Ancien réduisit le nombre de boules à huit. Son fils Piero se contenta de sept, dont une chargée de fleur de lys au centre de l’écu. Ce dernier avait obtenu du roi de France Louis XI le droit d’arborer les fleurs de lys de France en récompense de services rendus à la couronne. Lorenzo le Magnifique continua le travail de simplification en réduisant le nombre de boules à six, plaçant la fleur-de-lysée au sommet de l’écu. Cosimo Ier finalement fixa définitivement les armoiries en optant pour un écu oval.

Les Médicis et l'Auvergne ...

Catherine de Médicis était la fille de Laurent II de Médicis (1492-1519), duc d'Urbino, et de Madeleine de la Tour d'Auvergne (1495-1519). À la mort de ses parents, elle hérite du titre de duchesse d'Urbino, puis de celui de comtesse d'Auvergne à la mort de sa tante Anne d'Auvergne en 1524.

San Lorenzo

Chapelle des Médicis

La Nouvelle Sacristie par Michel-Ange

Des dessins de Michel-Ange dans une cave de San Lorenzo

Palazzio Vecchio

Parade du Calcio Storico Fiorentino

Le calcio florentin (calcio in costume, calcio in livrea ou calcio storico fiorentino) est un sport collectif florentin de la Renaissance. La quasi-absence de règles fait qu'il est souvent considéré comme le jeu collectif le plus violent au monde. C'est vers 16h samedi que le défilé est passé devant notre hôtel "Pensione Pendini" alors que partions visiter le Palazzo Vecchio.

Voir la Vidéo