Laugar-Saudarkrokur

Lac Mývatn et environs

Les marmites de Námaskarð

Un des moments forts du séjour en islande. Faute d'assister à une éruption, et après le geyser du Strokkur il restait à voir palpiter la terre avec ses marmites de boues à plus de 80°C et sentir l'hydrogène sulfuré pour se rappeller les TP de chimie minérale !

Lac Helviti (l'enfer)

Il s'agit d'un maar apparu en 1724 près de la caldeira du volcan Krafla.

Deux phénomènes volcaniques : fossé d'effondrement et formation de Dimmuborgir

Les 12 premières photos concerne un fossé d'effrondement (graben) lié à la limite des plaques eurasienne et américaine (dorsale medio-atlantique). La "croute" de la partie haute (horst) est fissurée et craquelée coiffant sous elle un fossé rempli d'eau à 50°C: la grotte Grjótagjá. Les autres photos concerne Dimmuborgir (châteaux sombres) où les colonnes tourmentées d'une lave dure ont été figées en montant dans un ancien lac et ont résisté à l'érosion.

 

 

Nous n'avons pas vu cet élément mais cette photo, récupérée sur Internet, illustre les extraordinaires capacités de la nature volcanique ...

La Godafoss

Surnommée la chute des Dieux, la Godafoss est située sur la rivière Skjálfandafljót, fait 12m de haut pour une largeur de 30m.

Akureyri

Au fond d'un fjord, par 65°41' N, soit à 50km au sud du cercle polaire, la 4ème ville d'Islande comptait 17754 habitant en 2011. Hof, la salle culturelle, était encore en construction sur la vue satellite. Elle a ouvert en août 2010.

Saudarkrokur

Par 65°44' N, ce fut notre nuit la plus proche du cercle polaire. Le village comptait 2635 habitants en 2011.