Documents

Vienne au programme.

Vivement que la série présente Budapest et surtout Pragues.

La musique en Europe centrale

Voici une liste des principaux compositeurs de cette région. J'ai retenu des extraits des œuvres de certains d'entre eux pour souligner de nombreux diaporamas sur ce voyage.

 

Autrichiens
Joseph Haydn (1732-1809), Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791), Franz Schubert (1797-1828), Johannes Brahms (1833-1897), Arnold Schoenberg (1874-1951), Alban Berg (1885-1935), Anton Webern (1883-1945)

 

Hongrois
Franz Liszt (1811-1886), Bela Bartok (1881-1945), Georgy Ligeti (1923-2006)

 

Tchèques et Slovaques
Anton Reicha (1770-1836), Bedrich Smetana (1824-1884), Antonin Dvorak (1841-1904), Leos Janacek (1854-1928), Joseph Suk (1874-1935), Bohuslav Martinu (1890-1959)

Un double CD digne d'intérêt

 

Quelle que soit la discipline artistique, il y a toujours des ruptures révolutionnaires (La Fantastique, Carmen, le Prélude à l'après-midi d'un faune, le Sacre du printemps, ...), des retours sur des styles passés (retour au classicisme ou au romantisme), les influences de modèles extérieurs (exotisme) ou locaux (folklorisme), l'influence des "écoles" (franckisme, schola cantorum), etc. Autant d'étagères et de boîtes qui permetraient de ranger les artistes façon papillons !

 

Seulement il y a les inclassables, les classables et ceux qui sont restés incertains. Il y a ceux qui ont divergés pour créer leur propre domaine et ceux qui se sont repliés après des tentatives diverses.

 

La première école de Vienne que l'on associe à Haydn, Mozart et Schubert est synonyme de classicisme, la seconde école de Vienne avec Schoenberg, Berg et Webern a proposé des voies sur l'atonalité, le dodécaphonisme et le sérialisme. Elle a fait suite aux oeuvres de Debussy, Ravel, Bartok et Stravinsky dans les ruptures importantes de la musique du XXè sècle (toutes les musiques étant contemporaines ... de leur temps !).

Mitteleuropa selon ?

Une région d'influence, allemande, qui s'étendrait

de la Baltique à la méditerranée et de l'Alsace-Lorraine à l'Ukraine !

Par exemple, certaines langues ne sont pas prises en compte. Le hongrois (magyar) est une langue de la branche finno-ougrienne des langues ouraliennes, dont d'autres membres sont le finnois et l’estonien. Quant à la suisse 100% allemande ... 

Je ne suis pas trop d'accord avec ce découpage, préférant la carte présentée en page principale !