Autres sites minoens et mycéniens de Crète et de Santorin

Voici un échantillonnage prélevé sur les centaines de clichés pris à Gortyne, Aghia Triada, Lato, Gournia, Zakros et Palaikastro. Sans accompagnement ces sites peuvent sembler n'être que des "tas de pierres", mais avec un conférencier de qualité (voir le diaporama correspondant), ils prennent vie et l'on est transporté 4000 ans en arrière.

Gorthyne

Gortyne abritait des temples dédiés à Apollon et Artémis ainsi qu'un temple des divinités égyptiennes. On y trouve pas moins de quatre théâtres dont un amphithéâtre qui pouvait accueillir 15 000 spectateurs, un hippodrome, des thermes imposants. Le site abrite aussi les vestiges de la basilique Saint Tite, un des plus anciens monuments chrétiens.

Aghia Triada

Le site d'Aghia Triada est d'origine mycénienne. Il est surtout connu pour la découverte, en 1903, d'un sarcophage exposé au musée d'Heraklion.

Le sarcophage minoen d'Aghia Triada est d'inspiration égyptienne. Il date de 1400 BC période de la présence mycénienne en Crète (photo gereve63 au musée d'Heraklion)

Lato

La ville de Lato fut fondée vers 800 BC, elle s'étend sur un site sauvage (ça grimpe!) entre deux petits sommets rocheux dont chacun est dominée d'une acropole. Entre autres restes d'habitations, on voit les restes d'un temple d'Apollon de 400 BC environ. Un des plus beaux sites visités.

Gournia (Γουρνιά)

Gournia est un site qui demande un peu d'efforts physique et je le déconseille pour une visite en juillet-août ! Le nom de Gournia (abreuvoir) lui fut donné après sa découverte (on ignore son nom à l'époque minoenne).

Zakros (Ζάκρος)

Le palais de Zakros, construit vers 1600-1900 BC, appartient au type du palais minoen. Il a été détruit par un tremblement de terre, reconstruit et à nouveau détruit !

 

Palaikastro (Παλαίκαστρο)

Comme je n'entends pas le grec ancien, prenez comme de l'humour le fait que je mette aussi le texte dans cette belle langue antique.