Lillehammer, ville olympique 1994

D'Andalnes à Skeikampen la route suit une vallée dédiée à l'agriculture (zone de rennes, élans et bœufs musqués mais manifestement non convoqués ce jour là !). Après avoir court-circuité l'église en bois debout de Ringebu (!), nous avons regrimpé dans les sapins pour dormir à 1050m d'altitude (pour l'hôtel Thon selon Google Earth) dans une petite station de ski.

Lillehammer

Le lendemain tout schuss sur Lillehammer à 150m mais au 61° parallèle, dont on a du mal à imaginer qu'elle fut ville olympique de part sa discrétion (d'autant que nous étions un dimanche matin, jour de récupération de norvégiens de l'aquavit de la veille!) et son intégration dans une nature qui domine le lac Mjosa, le plus grand de Norvège (117 km, 428m de profondeur et 123m au dessus du niveau de la mer). Pour l'animation trois sauteurs à ski (vétérans) nous ont donné une idée de ce sport si nordique. Le haut du tremplin est à 450m et la zone d'arrêt est à 370m.

La vidéo sur le tremplin et les sauteurs sera plus expressive de cette activité. A pied, nous avons descendu plus de 900 marches pour atteindre la zone d'arrêt.